Les bénévoles

 

S'ils n'existaient pas, faudrait les inventer

Ces gens hors du commun et pleins de bonnes volontés

Toujours prêts à rendre service: donner un coup de main

Que pour faire plaisirs, pas pour l'appât du gain

Généreux, ils donnent tout d'eux même

Sans ménager ni leur temps ni leur peine

Voilà les Bénévoles; ils travaillent dans l'ombre et en silence

Sans souci du profit, pour que les choses avancent

Et il faut le reconnaître bien des associations

Grâce à eux ont pu naître et se doter d'un nom

Avec des bénévoles les choses vont toujours bien

Mais là on les oublie comme s'ils n'y étaient pour rien

Mais à la moindre erreur, si ça tourne pas rond

C'est à eux que l'on pense, on avance leur nom

Il faudrait plus souvent qu'un peu à eux on pense

Ils sont toujours à la peine, très peu aux récompenses

Grâce à eux, les vaillants Bénévoles

Ils méritent cent fois d'avoir une auréole

Des éloges sur eux, j'en écrirais des pages

 C'est par ces quelques lignes que je leur rend hommage.

  

Poème de Pierre ADAM.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now